Toutes les ressources pour exercer sereinement votre art

Comment réussir un dossier artistique

Le dossier artistique est un document phare de la communication d’un artiste. Dans cette interview exclusive, Mathilde Jouen, spécialiste de l’art contemporain, dévoile les clés essentielles pour réaliser un dossier artistique percutant. Elle explique son contenu, les principales erreurs à éviter et nous donne des conseils pour une présentation qui fait mouche !

dossier artistique, mode d'emploi

CONSEILS D’EXPERT.E

Mathilde Jouen, Voar

Mathilde Jouen

Docteur en esthétique, science et technologie des arts. Elle a fondé le site internet de vente d’art en ligne Voar et l’agence d’accompagnement d’artistes L’Œil cible. Elle y conseille notamment les artistes sur leur positionnement artistique.

Découvrez son site Voar

Qu’est-ce qu’un dossier artistique ?

Mathilde Jouen : Un dossier artistique sert à présenter son travail plastique à des galeries, des collectionneurs, des jurys de résidences ou de concours, des institutions… Toutefois, son utilité ne se limite pas à cette seule présentation. Sa rédaction permet de prendre du recul sur son propre travail en l’ouvrant vers l’extérieur.  

Que doit contenir un dossier artistique ?

Il est composé d’une dizaine de pages environ. Sur la couverture, vous choisissez une image qui représente le mieux votre travail. La page suivante contient un texte où vous donnez des clés sur votre pratique artistique. Il peut être rédigé par un professionnel du monde de l’art ou par vous-même. Vient ensuite une sélection de travaux, une quinzaine d’œuvres accompagnée de leur légende. Si nécessaire, vous pouvez écrire un court paragraphe pour présenter certaines œuvres, notamment s’il s’agit d’œuvres conceptuelles, minimalistes, difficiles à appréhender sans explication.

Le dossier artistique inclut aussi un CV et une page de contact. Le CV ne contient que des informations professionnelles sur votre parcours et formation artistiques. Il ne doit pas être trop long : une page maximum. Vous listez les dates de manière antéchronologique, c’est-à-dire les plus récentes d’abord. Ne remontez pas trop en arrière, sélectionnez les expositions les plus intéressantes. Il est inutile de mettre les dates précises : vous pouvez indiquer juste l’année, le nom du lieu ou de la galerie, ainsi que la ville. Il vaut mieux distinguer expositions personnelles et collectives. Vous pouvez aussi mentionner votre participation à des concours, des résidences, et toute publication sur votre travail.

Selon moi, il n’est pas nécessaire d’ajouter une biographie. Vous pouvez fournir quelques informations sur votre parcours dans la démarche artistique. Une bio est importante seulement si elle éclaire les œuvres, si elle permet de comprendre l’univers de l’artiste. Par exemple, inutile de dire que vous aimez peindre depuis l’enfance, c’est très banal. Inutile non plus de rentrer dans des détails trop personnels, cela enferme l’œuvre et cela peut tourner au voyeurisme.  

Faut-il adapter le dossier artistique à ses interlocuteurs ?

Un dossier artistique ne demeure pas figé dans le temps. Il évolue en fonction de votre travail et aussi de vos destinataires. Si vous l’adressez à une galerie, il faut de préférence sélectionner des œuvres encore disponibles. Si vous l’envoyez en réponse à un appel à projets, il faut souvent ajouter une note d’intention après la page de couverture.  

Quelles sont les erreurs à éviter ? Quels conseils pouvez-vous donner pour réussir son dossier artistique ?

Il convient d’adopter une présentation la plus neutre possible. Les fonds de couleur, les typographies fantaisistes sont à proscrire. Un dossier artistique doit s’inspirer de l’esthétique épurée du « white cube » d’une galerie. Chaque page doit être conçue comme un mur d’exposition. Si vous souhaitez montrer des séries ou des œuvres très différentes, il faut organiser votre dossier comme s’il s’agissait de passer d’une salle d’exposition à une autre. Vous pouvez par exemple établir des séparations grâce à de courts textes de transition.

La mise en page de ses propres œuvres constitue la principale difficulté du dossier. Il faut créer des rythmes, alterner entre œuvres plein format et détails, varier le nombre de photos par page. De plus, un dossier artistique n’est pas seulement une présentation d’œuvres : il doit mettre en perspective le travail artistique et suggérer une évolution future. Il est essentiel de ne pas trop en faire. Je vois parfois des dossiers de 40 pages. C’est beaucoup trop !

Essayez de penser à la place du jury ou de la galerie à qui vous vous adressez. Ils disposent de peu de temps pour se forger une opinion. Lors de concours, un jury peut regarder une cinquantaine de dossiers dans une journée, voire une demi-journée. Les textes ne doivent jamais dépasser deux pages et sont souvent lus en diagonale. Si vous écrivez une note d’intention, il est judicieux d’ajouter un résumé de quelques lignes en début de texte.

Comme un artiste manque souvent de recul sur son propre travail, vous pouvez éprouver des difficultés pour sélectionner des œuvres parmi toutes vos créations. Il peut être utile de faire lire votre dossier à des personnes du monde de l’art. Il existe ainsi partout en France des sessions de lecture de portfolios qui vous permettent d’avoir un avis sur votre présentation.  

Que regarde un jury en priorité dans un dossier artistique ?

Avant tout, le jury accorde une attention particulière aux œuvres, évaluant leur qualité, leur cohérence. Il est crucial de créer cette cohérence surtout s’il y a plusieurs médiums, plusieurs séries dans votre dossier. Le jury ne doit pas penser que l’artiste se cherche. Un galeriste, quant à lui, privilégie la force narrative du travail et son adéquation avec sa ligne éditoriale. Les images doivent parler d’elles-mêmes. Vos interlocuteurs examineront également toujours le CV pour mieux vous connaître. Il faut donc soigner cette partie. Si vous n’avez pas beaucoup d’expérience, une astuce est d’indiquer « expositions récentes » comme si vous aviez pratiqué une sélection. Il ne faut pas hésiter non plus à indiquer vos expositions à venir.  

Comment envoie-t-on un dossier artistique ?

Un dossier artistique s’envoie généralement par mail en PDF. Attention, il ne faut pas l’adresser sans prise de contact préalable. On n’envoie pas son dossier comme on jetterait une bouteille à la mer. Il faut auparavant essayer de créer une vraie relation avec le galeriste et cibler des galeristes ou des concours qui correspondent à son travail. Comme il est parfois difficile de se situer soi-même, il ne faut pas hésiter à demander conseil auprès de professionnels de la culture.


idee, lampe, picto

Dossier artistique ou site internet ?

Si vous avez un site internet, un compte Instagram, vous pourriez être tenté de ne communiquer que leur adresse, en zappant le dossier artistique. Ce n’est pas vraiment une bonne idée. Il faudra que votre interlocuteur clique sur votre lien, trouve les éléments biographiques, le texte sur votre démarche, ce qui risque de l’ennuyer. De plus, un lien ne se conserve pas. Si votre destinataire souhaite retrouver votre travail quelques mois après votre envoi, il y a fort à parier qu’il ne retrouvera jamais votre mail. Un dossier artistique s’archive et a pour avantage de proposer une vision structurée de votre travail. Vous indiquez bien sûr en page de contact l’adresse de votre site internet et vos différents réseaux sociaux.  



L’AUTEURE

Valérie Auriel

Artiste peintre et journaliste, Valérie est une grande curieuse, assez perfectionniste (limite maniaque 😉 ). Elle met en synergie ses deux expériences professionnelles pour débroussailler la jungle administrative des métiers des arts visuels, explorer leurs coulisses. Et elle partage avec vous ses connaissances pour que vous exerciez votre art en toute sérénité !


Avez-vous déjà réalisé un dossier artistique ?

Quels ont été vos choix ? Avez-vous mis longtemps à le réaliser ? Qu’avez-vous trouvé le plus difficile ? Quels conseils pourriez-vous donner à vos collègues artistes ? Avez-vous déjà participé à des séances de lecture de porfolios ? Partagez-nous votre expérience en commentaires.

picto doigt

Partagez si vous aimez ! Merci !

5 1 vote
Évaluation de l'article
Abonnez-vous
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
artofclor

Vous semblez faire la différence entre le texte qui présente le travail de l’artiste et la note d’intention, est-ce exact ? Si oui, que contient la note d’intention par rapport à une présentation de la démarche artistique ?

francois

Bonjour Valérie,
Je tenais à vous remercier pour cet article détaillé sur la création d’un dossier artistique. En tant qu’artiste en voie de professionnalisation dans le domaine du crypto art, j’ai trouvé vos conseils précieux et pertinents. Votre approche structurée et vos mises en garde contre les erreurs courantes sont particulièrement appréciables. Cela m’a permis de prendre du recul sur ma propre démarche et de mieux structurer ma présentation. Je suis convaincu que de nombreux artistes, qu’ils soient traditionnels ou numériques, bénéficieront grandement de vos recommandations.
Continuez votre excellent travail et au plaisir de lire vos futurs articles.

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x